Vous le savez déjà sans doute. Après un déménagement EDF, il est impérieux de demander la résiliation de votre ancien contrat. Si vous vous demandez comment vous allez vous y prendre, la suite de notre article vous fera beaucoup de bien. Nous y expliquerons la conduite à tenir pour obtenir l’annulation du contrat de fourniture d’énergie signé au nom de votre ancienne adresse.

En quoi consiste la résiliation du contrat EDF ?

La résiliation sous-entend l’annulation ou la suppression d’une convention préalablement signée entre deux parties. Dans le cadre du contrat de fourniture d’énergie EDF, il est signé entre votre fournisseur et vous-même. Annuler l’ancien contrat implique qu’à compter de la date de la résiliation, le contrat ne pourra plus produire aucun effet à l’égard des deux parties.

Si l’ancien contrat doit être supprimé lors du déménagement EDF, la raison est toute simple. L’ancien contrat avait pour objet de fournir de l’énergie à votre logement. Mais, étant donné que vous le quittez pour rejoindre une nouvelle adresse, le contrat précédent devient désuet.

Comment résilier son contrat suite à un déménagement EDF ?

Par ailleurs, la résiliation du contrat EDF est entièrement gratuite. Vous n’aurez donc à verser aucune indemnité de résiliation.

Quelle est la procédure de résiliation après un déménagement ?

Pour résilier le contrat EDF de votre ancienne adresse, il faudra contacter le service client d’EDF pour faire votre demande. Certaines pièces sont indispensables lors du processus de résiliation. Ainsi, le service EDF va demander votre numéro de client, le relevé du compteur et un exemplaire de votre Relevé d’Identité Bancaire.

Après cette première étape s’ensuivra la détermination de la date de clôture du contrat de fourniture d’énergie. Elle représente le jour du déménagement de votre ancien appartement. À cette date, il sera procédé au relèvement de l’index du compteur.

Ceci permet d’avoir une idée claire sur la consommation réelle de l’électricité qu’il vous reviendra de payer. À compter de ce jour, vous êtes libéré de l’obligation de solder les factures du compteur de votre ancienne maison. Cependant, une toute dernière facture vous sera soumise. Il s’agit de la facture de clôture de contrat. Généralement, cette facture parvient à l’intéressé dans l’intervalle de quatre semaines à partir du jour de la clôture du contrat.

Toutefois, vous devrez faire preuve de vigilance et de méticulosité lors du processus de résiliation du contrat de votre ancien domicile. Tâchez, le jour de votre départ, de procéder au relèvement de l’index du compteur.

Si vous le faites, vous ne devez, en aucun cas, omettre de le porter à la connaissance du fournisseur d’énergie. Cette action vous permettra d’éviter les situations où le montant de la facture de clôture de contrat est erroné. Vous pouvez, en toute légalité, opposer au fournisseur l’index relevé le jour de votre départ, si la facture de clôture de contrat ne reflète pas votre consommation réelle.

Le jour de votre emménagement, ayez le réflexe de déterminer l’index de votre nouveau compteur. Vous allez ensuite communiquer cet index au fournisseur d’énergie du nouvel appartement. Ces simples gestes permettent d’éviter les quiproquos.